Lymphome Thymique

Abattement, Amaigrissement, Anorexie, Diarrhée, Discordance, Dyspnée, Masse, Polydipsie ...

Si les symptômes ressemblent à ceux du thymome, il convient d’arriver à déterminer avec exactitude si votre animal est atteint de l’un ou de l’autre, car les traitements comme la gravité sont bien différentes. Le lymphome thymique, à l’inverse du thymome, est une tumeur maligne. L’animal est fatigué, il tousse beaucoup et a des difficultés respiratoires. D’ailleurs, il souffre de ce que l’on appelle une discordance (ou respiration paradoxale) : lorsqu’il inspire, sa cage thoracique se gonfle mais son ventre ne suit pas le même mouvement et semble se dégonfler. Ses muqueuses peuvent être bleues ainsi que sa peau, et ses veines gonflées. Il ne mange plus, vomit, souffre de diarrhées, et maigrit. Il boit et urine beaucoup. Ses ganglions peuvent être gonflés.

Comment soigner son chien ou chat atteint de lymphome thymique ?

Le vétérinaire pourrait faire des échographies et des radiographies pour déterminer s’il s’agit bien d’un lymphome thymique et non d’un thymome. Si le diagnostic est confirmé, seule la chimiothérapie pourrait être prescrite, accompagnée ou non d’une radiothérapie.


Quelles autres pistes peut-on envisager ?

- Thymome.