Accident Vasculaire Cérébral - AVC

Ataxie, Paralysie, Perte équilibre, Pupille Dilatée, Syncope, Tête Penchée

L'accident vasculaire cérébral (AVC) est le signe d'une hémorragie ou d'un caillot dans le système vasculaire du cerveau. L'origine de l'AVC est souvent traumatique (choc, accident), mais il arrive également qu'il survienne pour d'autres raisons, comme un caillot de sang consécutif à un trouble de la coagulation ou une maladie parasitaire type Dirofilariose

Lors d'un AVC, l'animal est hagard et présente une atteinte du système vestibulaire : il titube, a la tête penchée. Il peut aussi souffrir de paralysie partielle ou avoir une perte de contrôle de ses mouvements. 

La pupille est dilatée, et selon l'atteinte le chien ou le chat peut faire un malaise (qui peut aussi déboucher sur un coma) ou convulser. 



Comment soigner son chien ou son chat atteint d'un AVC ?


Le vétérinaire pourra prendre l'animal en urgence, et gèrera le choc en premier lieu. Des examens, notamment IRM, peuvent ensuite être demandés pour identifier la cause de l'AVC (hémorragie ou caillot) avant de choisir le traitement le plus approprié. Le praticien pourra alors mettre en place une corticothérapie pour résorber l'oedème éventuel, administrer des anticoagulants, ou des vasodilatateurs en fonction de la situation. 

En cas d'hématome sous-dural (visible au scanner), le vétérinaire peut envisager une chirurgie.