Peste équine

Dyspnée, Epiphora, Epistaxis, Face Gonflée, Fièvre, Inflammation De L'oeil, Inflammation Des Muqueuses, Jetage Nasal ...

La peste équine est un fléau pour le cheval, car elle représente la première cause de mortalité par maladie virale. Cette maladie transmise par les insectes piqueurs et réputée contagieuse, est mortelle dans 90 % des cas et sévit principalement en Afrique, même si des cas ont été identifiés à la fin des années 1980 en Espagne, au Portugal et au Maroc. 


Il existe plusieurs formes :

- Forme pulmonaire : le cheval atteint de peste équine dans sa forme pulmonaire présente une forte fièvre (41°-42°). Il semble très fatigué et a des difficultés respiratoires. On observe un jetage nasal, parfois hémorragique. Le cheval meurt sous 2 jours par asphyxie.

- Forme cardio-vasculaire : dans la forme cardio-vasculaire, le cheval présente une fièvre "modérée" (39°-40°). Les muqueuses (blanc de l'oeil, intérieur des lèvres) sont rouges, les yeux pleurent et diverses zones de la tête gonflent : les salières, les lèvres, la langue, la région du larynx. Le cheval meurt dans 90 % des cas. 

- Il existe également une forme regroupant les deux précédentes ainsi qu'une forme fébrile où seule la fièvre se manifeste. Cette dernière se rencontre le plus souvent chez les ânes, les mulets et les chevaux africains, alors que les chevaux du Moyen-Orient et d'Europe sont plus sensibles aux formes pulmonaires et cardio-vasculaires.


Comment soigner son cheval atteint de Peste équine ?

Il n'existe aucun traitement curatif, la prévention est alors de mise.

La transmission par un insecte piqueur se fait souvent en soirée et touche les chevaux vivant en extérieur. Dans les zones sensibles, il est donc conseillé de rentrer les chevaux à l'écurie en fin de journée. Il est aussi imporant de désinfecter le matériel utilisé d'un cheval à un autre, notamment si l'équipement présente des traces de sang. 

Les animaux touchés sont tués, les dépouilles sont brûlées pour éviter la propagation de l'épidémie. Enfin, des mesures de lutte contre les insectes doivent être prises dans les régions où sévit la maladie. 

Par ailleurs, un vaccin existe pour prévenir la peste équine.