VPD - Proventricular Ventricular Disease

Abattement, Amaigrissement, Cyanose, Dyspnée, Hématémèse, Hirsutisme, Méléna, Vomissements

La PVD est une affection due à une levure autrefois baptisée "mégabactérie", et dont le nom scientifique actuel est Macrorhabdus ornithogaster. La maladie est souvent sourde, c'est-à-dire qu'aucun symptôme n'apparaît.

Cependant, il arrive que, dans la forme aiguë de la maladie, l'oiseau soit mou et vomisse (avec présence de sang). Les fientes sont noires (méléna, fiente mêlée de sang digéré). Des ces cas-là, la mort survient dans la journée.

Dans sa forme chronique, l'oiseau est abattu, avec le plumage ébourrifé. Il maigrit beaucoup. Cette forme est aussi mortelle et une difficulté respiratoire ainsi qu'une cyanose (bec bleu) peuvent être observées.

Comment soigner son oiseau atteint de PVD - Proventricular Ventricular Disease ?

Un antifongique devra être administré pour soigner l'oiseau atteint de PVD. Cependant, il semblerait que la maladie résiste au traitement habituel (à base d'amphotéricine) et que ce dernier porte atteinte aux reins sur le long terme. Un autre traitement utilisé pour la candidose peut aussi être envisagé, mais il est toxique pour les perruches. 

En parallèle, une supplémentation en vitamines couplée à une alimentation plus digeste et un régulateur de la flore intestinale devront être proposés.