Insuffisance Hépatique Chronique

Amaigrissement, Anorexie, Diarrhée, Glaires Selles, Vomissements

L’insuffisance hépatique chronique est le signe d’une diminution de la fonction du foie, due à une destruction de ses cellules. Elle touche particulièrement certaines races, comme le Labrador, le Cocker, le Doberman ou encore le Caniche. Ses symptômes sont divers et les atteintes sont aussi bien digestives qu’urinaires ou encore neurologiques. Ainsi, l’animal souffrant d’insuffisance hépatique a souvent la diarrhée, il perd l’appétit, ne mange plus, maigrit et vomit. Son ventre est tendu (ascite), et il se peut qu’il y ait du sang dans ses urines et dans ses selles. Par ailleurs, il boit et urine beaucoup, même s’il montre parfois des difficultés à le faire. Il agit de façon étrange au moment de la gamelle, a des troubles nerveux, et de façon générale son comportement change. Il lui arrive de tourner en cercle, d’avoir des spasmes aux muscles. Bien qu’il n’ait pas de problème particulier aux yeux, il perd la vue. Sur sa peau, on peut observer de petites taches rouges, et ses muqueuses sont jaunes (ictère).

Comment soigner son chien atteint d'insuffisance hépatique chronique ?

Le foie étant un organe important, il est préférable de prendre rendez-vous rapidement chez votre vétérinaire car la guérison dépend aussi de l’état d’avancement de la maladie. L’insuffisance hépatique chronique peut avoir plusieurs origines (une anorexie de longue date chez le chat, une dégénérescence des cellules, des infections virales ou bactériennes, des tumeurs, etc.). Votre vétérinaire cherchera donc avant tout à déterminer l’origine pour la soigner et proposer, en soutien, un traitement de l’insuffisance hépatique. Le traitement peut être long (plusieurs mois). En parallèle, l’alimentation pourra être modifiée sur les conseils de votre vétérinaire.