Anomalie de la mue

Mue difficile

Les reptiles muent en moyenne tous les 1 et 3 mois, mais cet intervalle dépend de l'espèce et des conditions dans lesquelles elle est maintenue. Un animal vivant dans un environnement qui lui convient, avec un taux d'hygrométrie idéal et une luminosité parfaite, aura tendance à muer moins souvent. Au-delà des rythmes de mue, un mauvais environnement peut également affecter la qualité de la mue elle-même. Elle dure dans le temps, on dirait que l'animal a du mal à perdre sa peau, il conserve des lambeaux qui ont du mal à se détacher, ou alors il perd trop d'écailles (chez la tortue). Au niveau de la queue ou des doigts, certains lambeaux de peau demeurent circulaires et entourent ces parties. Il faut alors faire attention qu'il n'y ait pas une constriction, comme lors d' Affections des doigts .


Comment soigner son reptile atteint d'anomalie de la mue ?

Revoyez les conditions de vie de votre animal et veillez à ce que ces paramètres respectent les besoins de l'espèce : 

- taux d'humidité ;

- espace ;

- température ;

- alimentation ;

- décor ;

- moins de manipulation ;

- mettez dans le terrarium une pierre ou autre support rugueux qui pourrait faciliter le retrait des peaux mortes.

Si malgré vos efforts, l'anomalie de la mue persiste, l'origine peut-être bactérienne, parasitaire ou être le fait d'une hypothyroïdie. Dans ces cas, le vétérinaire déterminera l'origine pour la traiter médicalement. Un apport en vitamines peut également être nécessaire.


Pour retirer les peaux mortes : ne le faites pas à sec.

Mettez votre reptile dans un bain à 30° pendant 1 heure ou 2, afin d'aider aux retrait des peaux. Si cela ne suffit pas, retirez-les manuellement avec des compresses mouillées.