Hypoparathyroïdisme

Abattement, Agressivité, Amaigrissement, Anorexie, Ataxie, Convulsion, Démarche Raide, Désorientation ...

L'hypoparathyroïdisme est une affection qui provient d’un dysfonctionnement de la glande thyroïde, située dans le cou. Cette glande sert à réguler la production d’hormones dans le corps. Comme l’hyperparathyroïdisme, l’hypoparathyroïdisme est assez rare mais se soigne bien. Les symptômes peuvent ne pas tous apparaître. Sans combinaison de tous ces signes, vous pouvez observer chez votre animal :

- une perte d’appétit, voir un désintéressement complet pour la nourriture et une perte de poids ;

- des vomissements et des diarrhées ;

- un changement de comportement, avec un animal hyperactif, plu agité que d’ordinaire, voire agressif ;

- des tremblements, des mouvements incontrôlés ou encore une douleur musculaire que l’on peut constater par ses réactions lorsqu’on touche l’animal ;

- ses pattes sont raides, tendues, et ça se ressent sur sa démarche ;

- respiration accélérée, rythme cardiaque rapide ;

- mal au ventre ;

- démangeaisons au niveau de la tête ;

- voile blanc sur l’œil (cataracte), et, chez le chat, il peut arriver que la 3eme paupière recouvre plus l’œil.

Comment soigner son chien ou chat atteint d'hypoparathyroïdisme ?

Étant donné que l’hypoparathyroïdisme peut être associé à une hypocalcémie, un complément en calcium peut être nécessaire. Plus ou moins important, il doit être prescrit par un vétérinaire qui recommandera également vitamines et traitement adapté.


Quelles autres pistes peut-on envisager ?

- hypoprotéinémie ;

- Insuffisance rénale ;

- Pancréatite ;

- Etc.