Maladie aléoutienne

Abattement, Amaigrissement, Anorexie, Convulsion, cou raide, Diarrhée, Dyspnée, Membre tendu ...

La maladie aléoutienne est très récente en Europe et est due à l’importation de furets contaminés de Nouvelle Zélande. C’est une maladie dont l’évolution prend des mois (jusqu’à deux ans les cas les plus extrêmes), et qui se transmet par le sang, la salive, l’urine ou les selles.

Il s’agit d’une inflammation des parois des vaisseaux sanguins, pouvant toucher divers organes. Si de façon générale le furet atteint se désintéresse de la nourriture, maigrit, est abattu, a le poil terne et les muqueuses pâles, d’autres symptômes dépendent de la zone où s’étend l’affection.

Ainsi, selon les cas, on peut aussi noter des diarrhées persistantes, des problèmes respiratoires, des problèmes neurologiques (paralysie, convulsion, pattes tendues et raides, douleurs cervicales).

Comment soigner son furet atteint de maladie aléoutienne ?

La maladie aléoutienne est une maladie mortelle pour laquelle il n’existe aucun traitement.