Pemphigus

Alopécie, Croûte, Lichénification, Squamosis

Le Pemphigus est la maladie dermatologique auto-immune la plus fréquente chez le cheval. Elle se manifeste par la présence de croûtes sur la peau et les muqueuses du cheval. On note la présence de squames (pellicules), et de zones sans poils. Si on arrache les croûtes, un liquide peut se mettre à couler. Il arrive également, dans les cas chroniques, de constater une lichénification, c’est-à-dire un épaississement de la peau, et la présence d’oedèmes au membres.

Comment soigner son cheval atteint de pemphigus ?

Le diagnostic de pemphigus tombe rarement dès le premier coup. Sa suspicion survient généralement lors d’une résistance à un traitement par antibiotiques, antifongiques, antiparasitaires, anti-inflammatoires et corticoïdes. 

L’anamnèse peut mettre la puce à l’oreille du vétérinaire qui pourra alors effectuer un frottis ou une biopsie de la peau. Le traitement du pemphigus est très lourd et très long (parfois à vie), sauf s’il survient chez l’individu de moins d’un an.


Quelles autres pistes peut-on envisager :

- Dermatophilose ;

- Lupus ;

- Sarcoïdose.