Myopathie atypique du cheval au pré

Abattement, Couché, Polypnée, Rigidité, Tachychardie, Urine Foncée

La myopathie atypique du cheval au pré survient chez l’animal vivant à l’extérieur, souvent après une météo mauvaise (pluies, vents forts, froid). C'est une maladie mortelle qui sévit beaucoup au printemps. 

Le cheval malade est raide (raideur musculaire) et faible. Il préfère se coucher. Ses urines sont foncées et ses rythmes cardiaque et respiratoire sont accélérés. Il peut avoir les muqueuses rouges et congestionnées, transpirer et trembler.
La cause de la maladie est restée longtemps inconnue, même si l'on suspectait une toxine. En 2013, une étude* a incriminé l'hypoglycine A des graines et plantules d'érables. 


* Valberg SJ, Sponseller BT, Hegeman AD, Earing J, Bender JB, Martinson KL, Patterson SE, Sweetman L., Seasonal pasture myopathy/atypical myopathy in North America associated with ingestion of hypoglycin A within seeds of the box elder tree., Equine Vet J. 2013 Jul;45(4):419-26. doi: 10.1111/j.2042-3306.2012.00684.x. Epub 2012 Nov 20.

Comment soigner son cheval atteint de myopathie atypique du cheval au pré ?

La mort survient généralement en moins de 3 jours.
La prévention demeure la meilleure arme contre cette maladie : sortir les chevaux des prés à risques, ne pas poser le foin ou autres aliments directement sur les sols et éventuellement couper les érables à proximité.