Myosite ou « coup de sang »

Convulsion, Immobile, Rigidité, Sudation, Urine Foncée

La myosite est une maladie musculaire dont la douleur s’apparente à celle des crampes. Elle survient chez un cheval dont les muscles sont sollicités de façon brutale : chez le cheval pratiquant une activité intense sans y avoir été préparé, ou chez celui qui reprend une activité après une période immobile au box.

Le cheval atteint de myosite est raide, il ne bouge plus. Il peut être pris de tremblements et de contractions musculaires ou transpire beaucoup. Son urine est foncée.

Comment soigner son cheval atteint de myosite ?

Appelez votre vétérinaire en urgence. Couvrez le cheval et faites en sorte qu’il ne se déplace pas trop. Faites-le boire.

Il est possible d’éviter les coups de sang en permettant au cheval de se dépenser même les jours où il est au repos (en le mettant au pré, au paddock ou même en liberté dans la carrière) et en adaptant son alimentation. Il est primordial de diminuer l’apport en sucres et en amidon (que l’on retrouve dans les céréales) et en augmentant progressivement l’apport en lipides (en incorporant de l’huile végétale aux rations).

Vous pouvez soulager votre cheval avec l’homéopathie, grâce à Acidum Sarcolacticum 5 CH,Cuprum Metallicum 7 CH et Arnica Montana 7 CH (toutes les demi-heures).