Fourbure

Couché, Fourbure, Immobile, Sabot chaud

Une fourbure est une infection des tissus mous du pied pouvant évoluer à une nécrose des chairs entourant la phalange distale. Celle-ci n’étant plus tenue, elle s’affaisse, pouvant, dans des cas extrêmes, perforer la sole.

Il s’agit d’une urgence qui pourra mobiliser les compétences du vétérinaire et du maréchal-ferrant.

Lorsque le cheval est en crise (fourbure aiguë), il ne bouge plus et reste campé, les membres antérieurs tendus vers l’avant. Par cette position, il reporte son poids vers l’arrière et soulage ses antérieurs douloureux. Les pieds sont chauds et on sent un pouls fort au niveau du boulet. Dans certains cas, le cheval peut même rester couché.

La crise de fourbure peut avoir des origines variées : elle peut être le fait d’un trouble hépatique, d’un excès alimentaire (trop riche ou en quantité trop abondante), d’une infection, d’une fatigue trop importante, d’une fourmilière, etc.
La fourbure peut aussi devenir chronique et nécessite un suivi très régulier de la part du maréchal-ferrant.

Comment soigner son cheval atteint de fourbure ?

Faites intervenir votre vétérinaire lors d’une crise. Dès l’observation de la fourbure, appliquez des poches de glace sur les pieds et attendez l’arrivée du vétérinaire. Une radiographie du pied permettra ensuite de déterminer si la phalange distale a bougé et en quelle mesure. Cette étude est essentielle pour ensuite établir un traitement orthopédique.

Ferrures et parages doivent ainsi être adaptés en fonction de la fourbure, par un maréchal ou pareur expérimenté.

Dans certains cas, le cheval fourbu peut rester pieds-nus. Cependant, un tel entretien nécessite un pareur confirmé et un suivi très régulier (parage tous les mois).

Pour soulager la douleur, vous pouvez administrer Belladona 9 CH et Hypericum 9 CH.