Boiterie

Boiterie

Les boiteries sont la manifestation d’une douleur de l’appareil locomoteur du cheval. Elles peuvent être ponctuelles ou chroniques, d’étiologies diverses, et toucher le boulet, l’épaule, le jarret, les tendons.

Elles peuvent être dues à un traumatisme : fracture, entorse, luxation.

Elles peuvent être dues à une maladie relative au travail du cheval : tendinite, hygroma du genou, accrochement de la rotule, suros, myoglobinurie.

Elles peuvent êtres indépendantes de l’activité du cheval : fourbure, syndrome naviculaire, ostéite, arthrose, rhumatisme, ostéochondrose.

Elles peuvent être dues à un problème de pied : un abcès, une bleime, un corps étranger (clou, verre, etc.), les molettes.

Le cheval peut également boiter après l’intervention du maréchal-ferrant si le parage est trop court (le cheval sera alors sensible), si un clou a été mis trop près des chairs en ferrant.

Une boiterie peut également survenir si l’aplomb du cheval n’a pas été respecté.

 Comment soigner son cheval atteint de boiterie ?

Si votre cheval boite, demandez à votre maréchal-ferrant de vérifier la ferrure et la présence éventuelle d’abcès. Si rien n’est détecté, la lésion peut être plus haute.