Insuffisance hépatique

Abattement, Amaigrissement, Anorexie, Ataxie, Cécité, Diarrhée, Douleur, Fièvre ...

Les troubles hépatiques sont courants chez le cheval, bien que souvent sans danger. Il existe néanmoins un cas grave, l’insuffisance hépatique. La consommation de plantes toxiques peut être à l’origine d’un souci hépatique.

Dans ce cas, le cheval est déprimé, ses mouvements ne sont pas coordonnés et on peut constater une paralysie de la langue ou une cécité (le cheval devient aveugle).
Il perd l’appétit, maigrit et peut souffrir de coliques et de diarrhées.

D’autres symptômes peuvent être observés : un ventre distendu, une augmentation de la prise d’eau, des urines, des démangeaisons, une fièvre, ou encore des saignements.

Comment soigner son cheval atteint d’insuffisance hépatique ?

Le vétérinaire pourra mettre votre cheval sous perfusion et lui administrer des antibiotiques s’il pense à une cause bactérienne. Il est important de revoir l’alimentation en apportant une nourriture pauvre en protéines. Si le cheval est agité, des calmants pourront être administrés.