La MIVRP

Fatigue à L'effort, Jetage Nasal, Pyorrhée, Toux

La MIVRP (Maladie Inflammatoire des Voies Respiratoires Profondes) ressemble à l’emphysème à ceci près que l’animal atteint est jeune et que l’origine n’est pas seulement allergique, mais multifactorielle. Les difficultés respiratoires sont plus légères que lors d’un emphysème. Le cheval tousse de façon chronique et on observe un écoulement nasal purulent. À l’inverse de « la pousse » où la respiration est très difficile, le cheval atteint de MIVRP aura plus de mal à récupérer après l’effort et verra peut-être ses capacités sportives diminuées.

Comment soigner son cheval atteint de MIVRP ?

Un traitement médical pourra être proposé, par injection, voie oral ou encore par inhalation. Vous pouvez également essayer de soigner le cheval avec l’homéopathie, comme proposé pour l’ Emphysème.