Emphysème – « pousse »

Dyspnée, Fatigue à L'effort, Jetage Nasal, Naseaux dilatés, Polypnée, Toux

L’emphysème est une maladie respiratoire chronique qui se caractérise par une inflammation bouchant les bronches, d’une production trop importante de mucus et d’une incapacité à éliminer convenablement ce surplus de mucus. Elle est souvent le fait d’une allergie, notamment à la poussière et touche surtout les chevaux âgés de plus de 8 ans. Sous forme aiguë, l’emphysème se manifeste par des « crises de pousse ». Le cheval a des difficultés à respirer (notamment à expirer). Ses naseaux sont dilatés et sa respiration rapide.

La toux est également un signe qui peut apparaître, au même titre qu’un écoulement nasal.

On parle de « crise de pousse » car le cheval fournit un effort et pousse pour expirer l’air.

Comment soigner son cheval atteint d’emphysème ?

La maladie est irréversible, mais l’emphysème nécessite un traitement médical afin de soulager le cheval.

Changer l’environnement du cheval est indispensable : le box doit être propre et aéré. Le mieux ? Que le cheval soit un maximum au pré.


Soigner l’emphysème avec l’homéopathie

L’emphysème peut être soulagé grâce à l’homéopathie, en traitement sur plusieurs semaines. On conseillera la prise d’Arsenicum Album en 9CH (douleurs) et de Phosphorus 9CH (laryngite et toux sèche) - Dix granules plusieurs fois par jour lors de crise, puis en alternance sur plusieurs semaines.
Vous pouvez également donner Ammonium carbonicum 30 CH (asthme) une fois par mois, 1 dose par semaine de Blatta orientalis 9 CH (bronchite, asthme).

Ribes Nigrum M.G (anti-inflammatoire) en gouttes, 3 à 5 ml  1 à 2 fois par jour.