Herpès virus 1 et 4 – forme abortive

Avortement

L’Herpès virus équin (EHV) est responsable de maladies virales contagieuses comme la rhinopneumonie. Le problème de l’herpès virus est qu’il se retrouve de façon asymptomatique chez certains chevaux qui représentent alors une source infectieuse.

La forme abortive touche les poulinières en fin de gestation. Ces dernières perdent leur fœtus.

Comment soigner son cheval atteint d’herpès virus équin ?

Les analyses sanguines sont nécessaires pour confirmer le diagnostic.

La quarantaine des animaux infectés est indispensable pour éviter la contagion. Il est également conseillé de désinfecter les lieux de vie de l’animal et de les laisser vides pendant un mois. S’agissant d’un virus, l’EHV ne peut être entièrement soigné. Le vétérinaire ne pourra donc que soigner les symptômes de la maladie (indispensable) lorsque celle-ci se déclare. Par ailleurs, pour éviter ces crises, il est important de limiter le stress, les grosses fatigues ou un mauvais état général de l’animal.


Évitez de faire reproduire les chevaux porteurs de l’herpès virus.