Grippe équine

Abattement, Anorexie, Epiphora, Fièvre, Inflammation De L'oeil, Jetage Nasal, Membres engorgés, Toux

La grippe est la maladie respiratoire la plus contagieuse rencontrée chez le cheval. Ce dernier a de la fièvre et semble abattu. Son nez coule, il tousse fort et perd l’appétit.
Dans certains cas, il est possible de constater une conjonctivite chez le cheval, qui a aussi les yeux qui pleurent. Son rythme cardiaque est anormal et il arrive que ses membres soient engorgés.

Comment soigner son cheval atteint de grippe équine ?

La maladie étant très contagieuse, isolez votre cheval de ses congénères. Le vétérinaire traitera votre animal afin de faire baisser sa fièvre et d’éviter une aggravation de son état. Suite au traitement, il sera nécessaire de respecter la convalescence de votre cheval, mis au repos pour environ une trentaine de jours.

Rappel : la vaccination contre la grippe est obligatoire pour les chevaux participant à des compétitions ou lors de transports. Il est aussi vivement recommandé pour les équidés vivant en groupe.


Soigner la grippe avec l’homéopathie :

Il s’agit surtout de soulage l’animal des symptômes et d’aider son système immunitaire à se défendre.

Dès les premiers symptômes, on peut donner Influenzinum 200K, en prévention de l’état grippal.

Pour stimuler le système immunitaire, on peut donner une dose d’Aconitum Composé

Contre la toux, on peut donner Ipeca Composé (toux grasse) et Drosera Composé (toux sèche).


Pour soigner la toux avec les huiles essentielles, on peut utiliser de l’huile essentielle de cyprès par voie orale (en sirop diluée dans du sucre).


Quelles autres pistes peut-on envisager ?

- Herpès virus équin ;

- Autres virus.