Mortalité Néonatale Du Chiot

Anorexie, Bradycardie, Convulsion, Cyanose, Hypothermie, Méléna, Polypnée, Rigidité ...

Cette affection est fréquente chez le chiot nouveau-né à deux semaines d'âge. C'est une maladie évolutive et mortelle. Il arrive souvent que les chiots ne présentent aucun symptôme à la naissance et que les signes n'apparaissent que par la suite. Le chiot ne tète plus, il perd du poids, sa respiration est accélérée, et il pousse des cris aigus. Il est agité et se raidit. Du sang noir peut couler de son anus. Une situation d'urgence qui peut être fatale.

Comment sauver son chiot de la mortalité néonatale ?

Selon les symptômes et l'origine de la maladie (prématuré, déshydratation, naissance trop longue, "lait toxique", hypoglycémie, etc.), le vétérinaire donnera un traitement adapté, notamment pour dégager les voies respiratoires, contre l'hypoglycémie. De votre côté : - Réhydratez le chiot avec de l'eau sucrée en biberon ; - Réchauffez-le à l'aide d'une bouillotte (dans un linge pour éviter toute brûlure) ; - Forcez la prise de nourriture grâce à un lait maternisé acheté en pharmacie ou à l'accueil d'un cabinet vétérinaire. À vous de nourrir le chiot. Le lait devra être à la même température que le corps.