Angiostrongylose

Abattement, Dyspnée, Fatigue à L'effort, Inflammation Des Muqueuses, Muqueuses Pâles, Polypnée, Tachychardie, Toux

L'angiostrongylose est une maladie potentiellement mortelle du chien. On la retrouve souvent chez les chiens de travail (chasse et troupeaux), même si la multiplicité des cas montre aussi des atteintes chez des animaux vivant en zones urbaines et périurbaines.

C'est une affection grave, parfois mortelle. Les parasites en cause sont des nématodes mesurant jusqu'à 2cm de long, qui se développent dans le coeur droit et les artères pulmonaires. L'angiostrongylose laisse souvent des séquelles cardiorespiratoires graves, rendant le pronostic vital plutôt réservé. Au niveau des symptômes, l'animal tousse et montre souvent des difficultés à respirer. Il est très fatigué.

Il arrive plus rarement que ses muqueuses soient gonflées et dans certains cas, on peut observer une paralysie postérieure et une perte partielle des capacités motrices (parésie) ou encore une coagulopathie responsable d'hémorragies.

La contamination se fait par les gastéropodes, eux-mêmes hôtes du parasite. Le chien ingère donc le parasite en mangeant une limace ou un escargot, ou encore en le léchant ou en léchant une de ses traînées de bave. 

Généralement rencontrée dans le sud de la France (maladie fréquente dans le Sud-Ouest), l'angiostrongylose s'étend et il n'est plus rare de diagnostiquer des cas en région parisienne, en Suisse, ou ailleurs. 


Comment soigner son chien atteint d'angiostrongylose ?

Rendez-vous chez un vétérinaire afin qu'il vous prescrive un vermifuge adapté, et qu'il traite les symptômes (cardiaques et respiratoires). Ne laissez pas trop traîner avant de consulter, car plus vous attendrez, plus vous laisserez la possibilité aux parasites de proliférer. Le vétérinaire pourra réaliser une radiographie ou une échographie pour vérifier l'état du coeur et des poumons et effectuer une coproscopie, pour révéler la présence du parasite dans les selles.

 De votre côté, mettez votre animal au repos total. Si votre chien est effectivement un animal de troupeau ou de chasse, il ne pourra assurer sa fonction pour la durée de sa convalescence.


Quelles autres pistes peut-on envisager ?

- Autres affections respiratoires ;

- Autres affections cardiaques ;

- Dirofilariose.