Acanthose

Alopécie, Erythème, Lichénification, Prurit

L'acanthose (pigmentaire secondaire) est une maladie de peau que l'on retrouve plus fréquemment chez le chien et qui est reconnaissable par l'augmentation de l'épaisseur de la couche superficielle du derme. Elle se caractérise donc par un épaississement de la peau, l'apparition de plaques roses ou rouges (dues à des démangeaisons) et la perte de poils par zones. Cette maladie peut-être causée par une allergie, un frottement, une réaction hormonale, etc, mais elle est souvent associée à un syndrome de prolifération bactérienne de surface.

Chez le teckel, l'acanthose pigmentaire est primaire et elle apparaît dès l'âge de 6 mois avec une tache sous l'aisselle des pattes avant, puis la tache devient plus sombre et la peau s'épaissit. La lésion dégage des sécrétions et une odeur nauséabonde. Le chien se gratte et les lésions s'agrandissent et s'étendent à la poitrine, le cou, les flancs et les pattes. Elle peut aussi favoriser d'autres maladies de peau comme la pyodermite ou la dermatite à Malassezia.

Comment soigner son chien ou chat atteint d'acanthose ?

Cette affection cutanée n'est pas dangereuse, mais est très gênante pour l'animal. Rendez-vous chez votre vétérinaire qui fera certainement des tests pour déterminer la cause de la maladie ( bilan hormonal, hypersensibilité) et vous donnera un traitement en conséquence pour apaiser et soigner les plaques, en parallèle d'une supplémentation en vitamine E.

Cette pathologie touche surtout les animaux en surpoids, il est donc intéressant de revoir l'alimentation de l'animal touché et de veiller à une bonne hygiène de la peau pour réduire les sécrétions odorantes et améliorer le quotidien du chien ou du chat atteint par l'acanthose.


Quelles autres pistes peut-on envisager ?

- Dermatite ;

- Dermatite chronique.