Fiv Du Chat

Agressivité, Amaigrissement, Anorexie, Convulsion, Dyspnée, Éternuement, Fièvre, Inflammation De L'oeil ...

La FIV est un virus du chat, qui reste à vie dans l’organisme. Comme le Sida chez l’Homme, la maladie agit sur les défenses immunitaires de l’animal. Elle s’attrape souvent lors de morsures, de saillies, chez les chats qui ont accès à l’extérieur et qui rencontrent d’autres chats. Le chat porteur peut avoir la maladie sans forcément que la maladie se déclenche. Néanmoins, lorsque le virus « s’active », les symptômes sont variés : on peut observer une inflammation de la bouche, des gencives, des yeux. L’animal se désintéresse de la nourriture et perd du poids. Il a les symptômes d’une rhinite : il éternue, a le nez qui coule, il tousse, a de la fièvre. Il a mal et a du mal à respirer. On peut également observer des problèmes de peau, dont des abcès, et un changement de comportement tendant vers l’agressivité. Des convulsions sont également possibles.

Comment soigner son chat atteint de Fiv ?

Il n’existe aucun traitement pour éliminer la FIV et le vétérinaire pourra seulement soigner les symptômes pour soulager l’animal.

De votre côté, il y a des précautions à prendre pour éviter que votre chat ne développe des affections secondaires :

- traitez-le régulièrement contre les puces ;
- ne lui donnez pas de viande crue et évitez de le laisser chasser (risque de développer une toxoplasmose) ;
- vermifugez-le régulièrement ;
- vérifiez qu'il soit bien à jour de ses vaccins (surtout s'il vit avec d'autres chats) ;
- gardez-le à l'intérieur (vivement recommandé) et si ce n'est pas envisageable, ne le laissez sortir qu'en journée ;
- au moindre signe de maladie ou blessure, réagissez pour le traiter très rapidement ;
- fournissez-lui une alimentation de qualité (à voir avec le vétérinaire).

Enfin, pour éviter la contamination avec les autres chats, la stérilisation est également conseillée.


Quelles autres pistes peut-on envisager ?

- FeLV.