Érythème Nécrolytique Migrant

Alopécie, Amaigrissement, Coussinet Pelé, Croûte, Douleur, Erythème, Fièvre, Marche difficilement ...

L’érythème nécrolytique migrant, aussi appelé syndrome hépato-cutané, est une affection rare rencontrée le plus souvent chez le chien âgé, et combinant problèmes de peau et problèmes internes. Malgré tout, on observe très peu de symptômes liés aux troubles internes, et les manifestations cutanées sont les plus visibles. On observe ainsi des plaies douloureuses avec du pus, des croûtes, et des rougeurs. À ces endroits, l’animal perd les poils. Les zones touchées sont souvent autour des muqueuses, la face, les parties génitales, les oreilles, les extrémités des pattes. Les coussinets sont d’ailleurs douloureux et la peau y est plus épaisse. L’animal à du mal à se déplacer. On note également que le chien atteint boit beaucoup, urine beaucoup et a de la fièvre. Il peut aussi souffrir de troubles alimentaires : une faim excessive ou au contraire un désintérêt total de la nourriture. Il maigrit.

Comment soigner son chien atteint d'érythème nécrolytique migrant ?

L’érythème nécrolytique migrant est souvent la conséquence d’un problème hépatique. Le vétérinaire cherchera alors à traiter ce dernier. Lors de tumeurs au Pancréas, une chirurgie peut être envisagée.


Quelles autres pistes peut-on envisager ?

- Lupus érythémateux systémique ;

- Lupus érythémateux discoïde.