Syndrome De Claude Bernard Horner

Anisocorie, Inflammation De L'oeil, Membrane Nictitante, Myosis, Paralysie, Strabisme

Le syndrome de Claude Bernard Horner est une affection oculaire qui se caractérise par une paupière supérieure tombante, une pupille rétractée (sur un ou deux yeux), une inflammation de la membrane nictitante (bande de chaire au coin de l’œil), des yeux qui louchent et qui sont vascularisés (rouges). L’animal peut également souffrir d’une paralysie partielle des membres. Le syndrome de Claude Bernard Horner peut venir d’une atteinte de certaines zones du cerveau (tronc cérébral, moelle épinière cervicale, région orbitaire, etc) par une inflammation, un choc ou encore une tumeur.

Comment soigner son chien ou chat atteint du syndrome de Claude Bernard Horner ?

Le vétérinaire traitera les symptômes de la maladie mais il n’existe pas de traitement du syndrome à proprement parler.


Quelles autres pistes peut-on envisager ?

- Kératite ;

- Uvéite ;

- Glaucome.