Panhypopituitarisme

Abattement, Agressivité, Alopécie, Nanisme, Polydipsie, Polyurie

Le panhypopituitarisme est une maladie rare qui consiste à une sous-production d’hormones de croissance. L’animal cesse de grandir très jeune et d’autres signes prouvent que la croissance fait défaut : ses organes reproducteurs sont mal développés, il garde plus longtemps que prévu son poil de chiot. Il est très faible, mou. Il boit beaucoup, urine beaucoup et on observe qu’il perd les poils sur ses flancs. Il peut montrer de l’agressivité.

Comment soigner son chien atteint de panhypopituitarisme ?

Le vétérinaire pourra prescrire, en fonction des résultats d’examens, un traitement hormonal ainsi que des anabolisants pour favoriser la croissance et aider au développement du muscle.


Quelles autres pistes peut-on envisager ?

- Diabète ;

- Hypothyroïdie ;