Espoir : un vaccin contre le cancer de la peau chez les chevaux

Par Marie Mercier, le lundi 07/12/2015 à 08h00

À l'image des Hommes, les animaux aussi sont soumis aux graves maladies comme le cancer. Mais récemment, l'équipe du laboratoire Morphogenesis a annoncé avoir de très bons résultats sur des essais cliniques de vaccin, menés sur un panel de chevaux atteint d'un cancer de la peau. Une perspective qui laisse présager beaucoup d'espoir pour la médecine animale et humaine.


Un nouvel espoir pour la lutte contre le cancer !

Il y a peu, une équipe américaine de chercheurs a testé avec succès le "Immune Fx", un vaccin contre les tumeurs mélanocytaires chez le cheval. L'heureux bénéficiaire s'appelle Benny, un petit hongre amaigri par un cancer à un stade avancé et par des lésions sous la queue au niMélanomes périnéaux - © colorgenetics.infoveau du périnée (photo à droite). 

Déjà utilisé avec quelques réussites sur les chiens et les chats pour les accompagner en fin de vie sur d'autres formes de cancer, le vaccin "Immune Fx" montre sur les mélanomes des résultats très encourageants. Une des chercheuses explique : "

Nous éduquons le système immunitaire [...] On marque les cellules cancéreuses pour dire à l'organisme que c'est étranger, il va à ces cellules et les attaque en épargnant les cellules saines"

.Le cancer est une perturbation de l'organisme qui voit certaines de ses cellules se multiplier de façon exponentielle sans aucune maitrise : cela forme des tumeurs. Le fait de pouvoir marquer les cellules cancéreuses à l'aide du vaccin permettrait donc à l'organisme de cibler les tumeurs formées en les différenciant des cellules saines.


Le cancer des chevaux gris, un fléau généralisé !

Les tumeurs mélanocytaires, ou mélanomes, sont des affections des mélanocytes, cellules qui interviennent directement dans la pigmentation et la protection c© Paul Kwan - Ph. Dontre le soleil. Cette forme de cancer de la peau touche très fréquemment les chevaux gris. (Photo à gauche : propagation des mélanomes en rouge, qui colonisent toutes les couches de l'épiderme)

C'est plus de 70% d'entre eux qui sont atteints de cette maladie, et ce sans distinction de race. Plusieurs formes existent mais plus l'animal prend de l'âge et plus le terrain semble favorable aux développements des mélanomes. Souvent passés inaperçus dans un premier temps, les nodules (sortes de petites boules dures) peuvent rester anecdotiques et palpables uniquement à la main. Parfois stabilisés dans cet état, ils peuvent cependant prendre des proportions colossales par l'apparition de tumeurs multiples, venant jusqu'à déformer le physique de l'animal.© Arnd Bronkhorst

Préférentiellement localisées au niveau des parties génitales (fourreau, mamelle et voisinage de la queue) et parfois de la tête (photo à droite), leur présence dépasse largement l'aspect disgracieux. Les tumeurs peuvent prendre de telles proportions que les orifices tel que l'anus ou encore le gland et la vulve peuvent être obstrués. Elles peuvent ainsi rapidement handicaper l'animal en diminuant sa capacité à manger ou bien à faire ses besoins.

Bien que des ablations soient possibles par des vétérinaires (opérations utilisant des lasers chirurgicaux ou des scalpels), le traitement du cheval atteint de mélanomes reste une entreprise difficile une fois le mal déclaré. Les jours de l'animal sont comptés quand le stade est avancé et on ne peut que rendre son quotidien plus confortable sans toutefois le traiter de façon définitive. De plus, les tumeurs ne sont souvent que la partie "émergée de l'iceberg" et traduisent une présence interne de mélanomes fixés autour des organes et dont le développement bien que présent est invisible. 


Ce nouveau vaccin est un espoir réel pour la santé des chevaux. Benny est un des premier équidé à avoir été soigné de son mélanome et va pouvoir poursuivre sa vie sans pour autant souffrir d'effets secondaires. D'autres connaîtront sûrement cette chance prochainement. Cette avancée laisse aussi à la recherche de belles ouvertures pour la lutte contre le cancer chez les humains. Des essais sont déjà prévus !


 Sources :

Le point vétérinaire - Pratique vétérinaire équine n° 184 du 01/10/2014

ABC news - Morphogenesis announces USDA-sanctioned trial of promising equine vaccine

Ces articles pourraient également vous intéresser