Attention : le virus de West Nile prend de l’ampleur !

Par Virginie Sowinski, le vendredi 23/10/2015 à 08h00

La maladie n’avait pas été recensée en France depuis 2007. Cet été, des cas de fièvre de West Nile ont pourtant été observés dans le Gard, l’Hérault, et les Bouches-du-Rhône. Qu’en est-il depuis notre dernier point sur l’épidémie ? Le virus continue de s’étendre.

Image title

Le 31 août, deux cas de fièvre de West Nile avaient été identifiés. Le nombre se porte désormais à trente-quatre chevaux atteints, répartis sur les Bouches-du-Rhône et le Gard. Un seul cas été reporté dans l’Hérault.

La majorité des malades présentent un grand abattement et des troubles de la locomotion. La fièvre n’est pas systématique.

Pour l’instant, sur tous les animaux touchés par la maladie, quatre ont dû être euthanasiés, les autres étant consignés dans des structures suivies par les directions départementales de la protection des populations.

Compte tenu de l’extension du virus, les propriétaires d’équidés à proximité des foyers d’infection peuvent envisager l’administration d’un vaccin, afin de protéger leur cheval.


Par ailleurs, si un individu présente les signes cliniques du virus de West Nile, il est impératif d’appeler rapidement un vétérinaire, qui pourra prendre l’animal en charge et effectuer un signalement auprès du Respe.


Source : La Semaine Vétérinaire

Ces articles pourraient également vous intéresser