Tri’pattes : une communauté pour les maîtres de chiens amputés

Par Virginie Sowinski, le lundi 05/10/2015 à 08h00

Quand un animal est amputé, son quotidien change et celui de ses propriétaires change avec lui. Un revirement sans transition qui peut être difficile à vivre pour les personnes touchées. C’est pour les accompagner dans cette épreuve et leur apprendre à bien vivre avec le handicap qu’a été créée la communauté Tri’pattes. Gros plan sur une belle initiative.

Image title

La communauté est née d’un constat : celui de Noémie Ranvin, auxiliaire vétérinaire, dont le compagnon canin a été amputé de la patte arrière gauche, en 2009. Une épreuve pour l’animal, mais aussi pour sa maîtresse qui aurait aimé un meilleur soutien et le retour d’autres propriétaires ayant vécu le même parcours.


C’est pour combler ce manque qu’elle s’est associée au vétérinaire Jérôme Marcel et a lancé Tri’pattes. Ensemble, ils conseillent les vétérinaires pratiquant les amputations et accompagnent les propriétaires avant, pendant et après la chirurgie. Il s’agit ainsi de préparer les maîtres à vivre ce passage difficile et à mettre en place les dispositifs pour optimiser au maximum la nouvelle vie du chien. Les maîtres sont alors aiguillés vers l’hydrothérapie, l’ostéopathie, l’électrostimulation, les massages, etc., et conseillés sur les astuces améliorant le quotidien. Le partage d’expérience de personnes ayant vécu la même épreuve est également d’un grand soutien.


Un accompagnement aussi pour les vétérinaires

La formation vétérinaire ne dispose pas de module spécifique pour apprendre à gérer le suivi d’un animal amputé. Or, c’est une situation qui peut être rencontrée. La communauté Tri’pattes, qui devrait évoluer vers un statut associatif, apporte également son lot de conseils aux professionnels qui se retrouvent confrontés à un animal à trois membres ou pour lequel l’amputation est envisagée.


Votre animal est amputé ou il est question d’une amputation à la suite d’un accident ? Il peut vivre normalement, mais il est possible que vous ayez besoin d’une oreille attentive et d’un soutien : c’est chose faite avec Tri’pattes, qui met à disposition un site Internet et une page Facebook.



Source : La Semaine Vétérinaire

Ces articles pourraient également vous intéresser