Sauvetage des tortues étoilées : on vous donne des nouvelles !

Par Virginie Sowinski, le dimanche 06/09/2015 à 08h00

Le 24 août, de petites tortues étoilées rentraient chez elles, à Madagascar, après avoir été sauvées du braconnage. Elles sont arrivées à bon port grâce à l’aide de l’association S.O.P.T.O.M Village des tortues qui continue de prendre soin d’elles sur l’île. Stéphane Gagno, Chef animalier de l’association, nous donne des nouvelles.

Les tortues se préparent à partir. © S. GagnoLes tortues se préparent à partir pour Madagascar. © S. Gagno


Elles sont bien arrivées ! Les 150 petites tortues étoilées rapatriées à Madagascar le 24 août vont bien. Elles ont été réceptionnées à Tananarive par les autorités locales responsables des eaux et forêts avant d’être mises en quarantaine dans des enclos extérieurs.

Elles pourront bientôt rejoindre le centre de conservation, financé et codirigé par le Village des tortues et l’ASE (Association pour la Sauvegarde de l’Environnement), situé dans le sud de Madagascar. « Elles seront gardées quelques années pour prendre du poids et résister aux prédateurs avant de retourner définitivement dans la nature. Elles font l'objet de toutes les attentions et sont en attendant baignées, nourries et contrôlées quotidiennement », explique Stéphane Gagno, chef animalier du Village des tortues.

Bien arrivées, les tortues étoilées ont été placées en quarantaine dans de grands enclos. © S. GagnoBien arrivées, les tortues étoilées ont été placées en quarantaine dans de grands enclos. © S. Gagno


Un véritable événement local

Le retour des tortues Astrochelys Radiata a été considéré comme un grand événement par les médias et la population locale, plus habitués au pillage de leur patrimoine naturel qu’à une participation à ce dernier. Les tortues étoilées appartiennent à Madagascar : on ne les trouve à l’état naturel que sur cette île et elles sont vénérées par certaines de ses ethnies. Elles ont enfin retrouvé leur place.

Conférence de presse à Tananarive. © S. GagnoConférence de presse à Tananarive. © S. Gagno




Source : S.O.P.T.O.M Village des tortues