Disparu depuis 200 ans en Angleterre, ce poisson repeuple les rivières

Par Virginie Sowinski, le samedi 05/09/2015 à 08h00

Elle avait disparu des cours d’eau d’Angleterre depuis les années 1800 : la lamproie, ce poisson étrange tenu pour responsable de la mort du roi Henri Ier, est de retour dans les rivières anglaises. Elle les avait quittées à cause de la pollution et des barrages qui l’empêchaient de frayer.

 Bouche de lamproie. © Drow maleBouche de lamproie. © Drow male


L’Agence de l’environnement s’en félicite : alors que la lamproie avait quitté les rivières d’Angleterre depuis 200 ans, des spécimens ont à nouveau été observés. Une résurgence qui serait due à une baisse de la pollution et à des aménagements permettant à ces poissons de remonter la rivière.


La lamproie a de tout temps été considérée comme un mets de luxe : le roi Henri Ier aurait succombé après en avoir, semble-t-il, consommé à outrance et la reine Élisabeth II a fait venir des poissons d’Amérique du Nord pour confectionner la tourte de son Jubilé de diamant, en 2012.

Pourtant, ceux qui voient en cette réapparition l’occasion de manger à nouveau de la lamproie doivent y renoncer : cette espèce est désormais protégée et toute capture est passible de 2 ans d’emprisonnement et d’une amende dont la limite n’est pas précisée.

Lamproie. © M. BuschmannLamproie. © M. Buschmann


La lamproie est à ce jour le plus vieux des vertébrés au monde, apparue près de 200 millions d’années avant les dinosaures. Si l’humain a failli avoir sa peau, ce poisson qui a traversé les âges ne semble pas encore avoir dit son dernier mot.



Source : The Telegraph