Vacances 2015 : le bilan des abandons d'animaux

Par Virginie Sowinski, le dimanche 30/08/2015 à 08h00

La SPA a dévoilé récemment les chiffres des abandons de cet été. Triste constat : malgré une campagne de communication largement relayée pour lutter contre ce fléau, 2015 est une année noire pour les animaux qui ont été encore plus nombreux que l'an passé à être abandonnés sur la route des vacances. 

Image title

L'été 2015 a été encore plus mauvais que les années précédentes pour la Société Protectrice des Animaux (SPA) qui note une progression de 22 % des abandons par rapport à la même période, l'année dernière. Ainsi, sur le seul mois de juillet, ce sont 2.623 animaux qui ont rejoint les refuges : 999 chiens et 1.624 chats. Ces derniers ont particulièrement été concernés par les abandons cet été, la SPA ayant noté une très forte hausse de chatons laissés à leurs soins. 

On note une vraie progression avec 400 individus de plus qu'en 2014. L'abandon massif des chats cette année concerne essentiellement des chatons, ce qui tend à nous indiquer qu'ils proviennent d'animaux non stérilisés, errants ou non", a indiqué une responsable de SPA.

Plus d'abandons et moins d'adoptions, une situation qui a poussé la SPA a pousser un appel à l'aide. 


L'appel au secours des refuges de France

Près de 45.000 animaux attendent leur famille dans les refuges français. Un nombre d'individus important que la Société Protectrice des Animaux a du mal à gérer. Face à l'arrivée en masse des nouveaux abandonnés de juillet, cette dernière a crié à l'aide. Alors qu'habituellement les adoptions reprennent après le 15 août, cette année, impossible d'attendre : c'est donc le 27 juillet que la SPA a lancé un appel à l'adoption afin de désengorger ses refuges. Heureusement, depuis, une augmentation des adoptions a pu être observée. 


Il y a toujours les "départs en maisons de retraite", les "séparations", les "allergies soudaines", les "situations financières difficiles", etc. Mais, adopter un animal doit être un acte réfléchi, car il s'agit de la vie d'un être sensible. Alors, avant de vous lancer, réfléchissez, adoptez au lieu d'acheter, et stérilisez.


Sources : Le Figaro / SPA