Sauvées du braconnage, de petites tortues rentrent chez elles. Rencontrez-les !

Par Virginie Sowinski, le lundi 24/08/2015 à 05h00

C’est aujourd’hui que retournent à Madagascar près de 150 tortues étoilées, une espèce en voie d’extinction prisée des contrebandiers. Découvertes par des douaniers lors d’une saisie en décembre 2014 à Roissy, elles avaient ensuite été confiées à l’association Le village des tortues.

Bébé tortue étoilée. © Village des tortues DR

Bébé tortue étoilée. © S. Gagno DR


Cette espèce de tortue, Astrochelys Radiata, pourrait disparaître complètement d’ici quarante ans et pourtant c’est aussi celle qui est la plus soumise au trafic et à la contrebande au monde. C’est le dessin de la carapace de ces tortues, en forme d’étoile, qui crée l’engouement des collectionneurs de la planète, bien que la Convention de Washington les protège de la vente et de l’exportation. « Chaque année, plusieurs milliers de tortues étoilées sont interceptées dans le monde. Il m’est déjà arrivé d’aller en récupérer en Malaisie, ou de négocier avec la Chine où il y a de plus en plus de collectionneurs », nous explique Bernard Devaux, Directeur et fondateur de l’association S.O.P.TO.M Village des Tortues.

Cette fois-ci, c’est en France que 170 bébés tortues étoilées ont été saisies par les douanes fin 2014, alors qu’elles étaient dissimulées dans des caisses de concombres de mer, en transit à Roissy. Si une quinzaine a été retrouvée morte des suites des mauvaises conditions de transport, les survivantes ont été confiées au Village des tortues, situé à Gonfaron, dans le Var.

C’est là qu’elles ont été dorlotées pendant 6 mois : lampes UV, compléments de carbonate de calcium, nourriture adaptée, pesées quotidiennes, nettoyage des yeux et bains désinfectants hebdomadaires. Des soins qui ont permis à ces petits chéloniens de tripler de volume et d’être prêts à retourner chez eux, à Madagascar.Les tortues étoilées ont reçu des soins adaptés après leur sauvetage. © Village des tortues DR

Les tortues ont reçu des soins adaptés après leur sauvetage. © S. Gagno DR


« Il a fallu demander un permis de réimportation et ça a pris du temps, mais c’est une belle réussite, car c’est la première fois que nous avons l’autorisation de les renvoyer dans leur pays d’origine. » rapporte Bernard Devaux.

Ces 170 tortues étoilées prendront l’avion aujourd’hui pour Madagascar. Elles seront accueillies dans un premier temps par le centre du Village des tortues situé au sud de l’île. Elles y séjourneront environ 4 ou 5 ans avant d’être relâchées dans leur milieu naturel.



Source : S.O.P.TO.M Village des tortues