Découverte : un nouvel espoir contre la maladie de la vache folle

Par Virginie Sowinski, le dimanche 16/08/2015 à 08h00

Alors que la maladie de Creutzfeldt-Jakob, ou maladie de la vache folle chez les bovins, a été au coeur d’un scandale sanitaire et a conduit à l’abattage de plusieurs centaines de milliers de ruminants, une nouvelle découverte pourrait bien être le point de départ d’une solution pour soigner la maladie.

Image title

Les chercheurs viennent de mettre au point une nouvelle macro-molécule, baptisée polythiophène. Cette dernière bloquerait l’agglutination des prions dans le cerveau, ces agents protéiques mutés dont la multiplication et le regroupement seraient responsables de la maladie de la vache folle.

Testée sur des rongeurs par les scientifiques de l'Institut de Neurologie de l'université de Zurich (Suisse) et de l'Institut de biologie et de chimie des protéines à l'université de Lyon (France), elle semble être très efficace. En bloquant l’action toxique des prions sur les neurones, le polythiophène augmenterait la durée de vie des rongeurs atteints, de plus de 80 %.

Des résultats prometteurs qui pourraient permettre la conception du premier médicament susceptible de guérir les animaux touchés par la maladie de la vache folle. 



Source : AFP