En vidéo : comment ce lapin a-t-il pu survivre à une avalanche ?

Par Marie Mercier, le dimanche 02/08/2015 à 08h00


Lapin des neiges

Un Homme n’aurait pas survécu à une telle manifestation de la nature. Et pourtant, ce jeune lapin russe, facilement reconnaissable à son pelage blanc, se sort d’une avalanche sans encombre. Coutumier des zones froides et accidentées des montagnes, il s’est adapté pour survivre : sa couleur se fond parfaitement dans la neige pour éviter les prédateurs, et il a développé une agilité légendaire. Cette dernière, basée sur un ensemble de spécificités anatomiques, lui permet littéralement de surfer sur une avalanche, évitant ainsi l’enfouissement sous la neige.




Youtube - Daily News 06/10/2015


Des particularités anatomiques au service de la survie du lapin


© Marie MERCIER - Pattes lapin© Marie MERCIER - Pattes lapin

Le lapin possède deux gros atouts face aux prédateurs : un squelette ultra léger et des muscles hypertrophiés qui lui permettent de diminuer une partie de son poids tout en augmentant sa vitesse de déplacement : une aubaine face à une avalanche ! 


De plus les doigts des lapins dépourvus de coussinets possèdent de longs ongles rigides non rétractables et sont entièrement recouverts de poils qui confèrent à l’animal un renfort épais de fourrure à chaque patte. Des caractéristiques qui leur permettent une isolation parfaite et une bonne adhérence sur toutes sortes de surfaces, même une neige meuble.



Particularités du lapin domestique

C’est grâce à cette parfaite adaptation à son milieu de vie que ce lapin doit sa survie. Cependant, ces mêmes particularités anatomiques peuvent devenir un handicap chez le lapin de compagnie : un animal qui n’est pas soumis à une activité suffisante peut développer quelques pathologies comme une pousse excessive des griffes, faute d’usure. Un tel cas doit nécessiter un entretien régulier, grâce à des coupes effectuées par un vétérinaire. 

D’autres affections peuvent être rencontrées comme des pododermatites*, directement liées au manque d’activité des lapins (obésité, mauvaise litière, mauvais appui…).


© Marie MERCIER - Lapin nain dans la neige

Crédit photos Marie MERCIER


*“Skin Diseases of Rabbits”, by E. van Praag, A. Maurer and T. Saarony



Sources