Que faire quand on trouve un oiseau tombé du nid ?

Par Virginie Sowinski, le samedi 11/07/2015 à 08h00

Au printemps et en été, il n’est pas rare de trouver de jeunes oiseaux au sol. Le premier réflexe est souvent de les emmener, mais est-ce la meilleure solution ? Soigner-son-animal vous explique quoi faire avec un oiseau tombé du nid.

Oisillon - DP

Au détour d’un chemin, vous pourriez croiser la route d’un jeune oiseau qui vraisemblablement ne sait pas voler. Ne vous précipitez pas et observez-le : est-il blessé ? Se déplace-t-il ? Quelle est son espèce ? L’environnement est-il hostile ?

S’il s’agit d’un jeune qui a suffisamment de plumes, il est fort probable qu’il ait raté son premier envol, mais que des tentatives plus fructueuses surviennent dans les jours à venir. S’il se déplace en sautillant, ne tentez pas de le rattraper, il saura se débrouiller.

Si l’oisillon ne se déplace pas, essayez si possible de le remettre au nid. Si ce dernier est inaccessible, mettez l’oiseau hors de portée des prédateurs (chiens, chats, etc.) dans un buisson ou en hauteur. Les parents sont souvent à proximité et continuent de prendre soin de leurs petits, même au sol. C’est notamment le cas des merles et des grives qui, en plus, poussent de petits cris qui peuvent laisser penser qu’ils sont en situation de détresse. S’il s’agit d’un petit rapace, protégez vos mains avant de le manipuler pour éviter les blessures infligées par les serres et éventuellement le bec.


Quand intervenir ?

L’intervention de l’humain peut toutefois être nécessaire dans certaines situations. Si vous rencontrez un oisillon blessé, faible ou beaucoup trop jeune (très peu de plumes), vous pouvez le récupérer. Même constat s’il s’agit d’une jeune hirondelle ou d’un jeune martinet, qu’il n’est pas rare de rencontrer en été.

Sachez que ces oiseaux, adultes, ne peuvent pas décoller depuis le sol. Si les ailes dépassent la queue d’environ 1,5 cm et que l’oiseau ne semble pas blessé (aile pendante, écartée du corps), c’est que c’est un oiseau qui peut voler. Mettez-vous au-dessus d’un sol susceptible d’amortir une chute (terre meuble, herbe) et jetez-le en l’air, à environ 1,5 m au-dessus de vous. Il devrait s’envoler.


Recueillir et maintenir un oisillon en vie n’est pas chose aisée, et la détention d’oiseaux sauvages est interdite. Appelez donc un centre LPO près de chez vous, qui pourra vous aiguiller.


Source : LPO