Un lapin en semi-liberté, chez vous, c’est possible !

Par Virginie Sowinski, le mercredi 17/04/2019 à 08h00

Un lapin en cage, c’est une image encore trop courante dont il faut absolument se détacher. Et c’est ce qu’aide à faire Un lapin en semi-liberté, chez moi, c’est possible !, de Michèle Pallard, aux éditions Ulmer.  

Le lapin est-il un animal pour vous ? Si vous le pensez, il vous faut absolument lire Un lapin en semi-liberté, chez moi, c’est possible !. Il s’agit d’un ouvrage étonnamment complet et détaillé. L’auteure va jusqu’à décrypter l’accueil de l’animal pas à pas, au fil des semaines, pour optimiser son bien-être et son intégration. Matériel, précautions pour limiter le stress, alimentation ou encore traits de caractère du lapin, le livre fourmille d’informations justes émanant sans nul doute d’une passionnée.


Un lapin, ça ne devrait pas vivre en cage !

Ce livre a la particularité d’axer tous ses conseils sur une vision du lapin encore émergente en France : la semi-liberté. Alors que la majorité des gens pensent qu’un lapin vit en cage, ce recueil d’informations met tout en œuvre pour offrir au lapin une vie différente et bien plus appropriée à son bien-être. Car, oui, un lapin est propre et peut faire ses besoins dans une litière, au même titre qu’un chat. Donc oui, un lapin peut s’éduquer.

Un lapin en semi-libertéLe lapin peut se prélasser sur un tapis épais, comme le ferait un chat. © Michèle Pallard


Cependant, les voies pour conduire à cette vie harmonieuse ne sont pas les mêmes que pour un chien ou un chat et les conseils spécifiques contenus dans Un lapin en semi-liberté, chez moi, c’est possible ! sont précieux.

L’auteure passe aussi en revue les risques pour la santé, les besoins sociaux de l’animal, les comportements que l’humain doit adopter, et même les indications pour installer un espace de sortie sur sa terrasse ou dans son jardin. Peut-on porter un lapin par les oreilles ? Non, mais on vous explique comment porter un lapin en toute sécurité. Ce qui interpelle également, c'est que, s'il arrive de trouver dans certains ouvrages une rubrique "cet animal est-il fait pour vous ?", on voit plus rarement une rubrique supplémentaire pour savoir l'humain en question est fait pour l'animal. Or, ici, on dresse le portrait du propriétaire de lapin idéal. Tout ce qui est décrit dans le livre conduit à rendre un lapin heureux et permet d'éviter les écueils des humains. 

Des lapins au jardin !Les lapins apprécient une sortie en extérieur. ©Michèle Pallard

Le seul point de désaccord serait le postulat selon lequel un lapin ne pourrait pas vivre en extérieur. Cela nécessite d’autres précautions, d’autres aménagements pour répondre aux risques particuliers du jardin, mais ce n’est pas infaisable.

Il est vrai que l’habitat extérieur est délicat à conseiller, car certaines personnes seraient tentées de livrer l’animal à lui-même, comme l’ont déjà constaté des associations d’adoption. Il est aussi plus difficile de déceler les maladies éventuelles et cela demande une autre gestion et peut-être une plus grande vigilance. Cependant, des lapins peuvent très bien vivre dehors et s’y adapter s’ils disposent d’un espace sécurisé (fuite, prédateurs, plantes toxiques) et de divers abris les protégeant du vent, des températures extrêmes et de l’humidité. À l’humain ensuite de vérifier chaque jour la santé de l’animal, en appliquant des points de contrôle (Comportement différent ? Bruits respiratoires ? Prostré ? Mange-t-il avec plaisir ? A-t-il la tête droite ou un peu penchée ? Sent-on une grosseur anormale quand on masse la tête, mâchoire et arrière des oreilles ? L’arrière-train est-il souillé ?, etc.) en plus d’une surveillance régulière tout au long de la journée. Si le lapin est mis en extérieur quand les températures sont douces, il fera progressivement son poil d’hiver et se préparera à la saison froide. C’est surtout la chaleur qui est à craindre, et si les températures grimpent sans que le lapin puisse s’en protéger, alors il vaut mieux le rentrer.


À notre sens, un lapin ne devrait jamais vivre enfermé dans une cage, et Un lapin, en semi-liberté chez moi, c’est possible ! est un très bon ouvrage pour partir du bon pied avec un lapin, pour tisser une belle relation avec lui, en toute sérénité et en toute liberté.



Pour en savoir plus sur le livre Un lapin en semi-liberté, chez moi, c'est possible !, cliquez sur l'image ci-dessous :
Un lapin en semi-liberté, chez moi, c'est possible !


Ces articles pourraient également vous intéresser