Le Conseil d'État annule l'arrêté qui autorisait la prolongation de la chasse aux oies

Par Virginie Sowinski, le jeudi 07/02/2019 à 21h32

C’est un soulagement pour les défenseurs de la cause animale. Alors que le ministre de la Transition écologique et solidaire avait fait passer un arrêté, le 30 janvier, permettant de prolonger la chasse aux oies, le Conseil d’État vient de l’annuler.

Image title© One Voice

Les oies sont protégées par une directive européenne et leur chasse se clôture fin janvier, pour leur permettre de migrer. Ce qui n’a pas empêché François de Rugy de prendre la décision de la prolonger durant le mois de février.

Devant cette incompréhensible initiative, l’association One Voice a saisi le Conseil d’État et ce dernier lui a donné raison. Dès le 6 février, la chasse aux oies est de nouveau suspendue.


Muriel Arnal, Présidente fondatrice de One Voice a d’ailleurs déclaré :

« Quelle joie, quel soulagement ! La migration des oies devrait susciter notre émerveillement et une observation respectueuse. Oui, nous avons gagné cette fois-ci mais cette situation ne doit plus se reproduire. Nous attendons du ministre de l’Ecologie qu’il défende la Nature, déjà si vulnérable, face aux fusils. Pas l’inverse. »

Ces articles pourraient également vous intéresser