La ville de Nice propose une permanence anti-maltraitance animale

Par Virginie Sowinski, le jeudi 08/06/2017 à 12h11

La ville de Nice prend la maltraitance animale au sérieux.

En collaboration avec 3 associations de protection animale*, elle a mis en place une permanence visant à dénoncer les cas de maltraitance animale, les enregistrer, conseiller les interlocuteurs sur les bons gestes et les suites judiciaires envisageables, faire le lien avec la police en cas de flagrant délit et porter plainte.

Dénoncer un acte de maltraitance sur un animal : la permanence téléphonique

Ce bureau tenu par les associations est ouvert le lundi, de 9h à 12h30 et de 13h30 à 18h à la Maison pour l'accueil des victimes (MAV) de la ville. En dehors des heures de permanence, les déclarations de maltraitance peuvent tout de même être enregistrées directement à l'accueil, sur le registre de main courante.

Cette initiative s’inscrit dans une démarche globale de cette cité méditerranéenne qui a lancé en 2015 le service « l’animal dans ma ville » pour permettre une « cohabitation harmonieuse » entre les habitants humains et non humains. Au programme : lutte contre les incivilités, création d’espaces de liberté pour les chiens, stérilisation des chats errants, numéro vert pour les animaux perdus ou trouvés (APOT), etc.



* La SPA (Société Protectrice des Animaux), Gala (Groupe d’Action pour L’amour des Animaux) et ACDC (Association Contre la Discrimination Canine)