Événement : la Journée des soins et du bien-être du cheval au naturel

Par Virginie Sowinski, le lundi 17/10/2016 à 08h00

Dimanche 16 octobre s’est tenue, à Esparron (Var), la Journée des soins et du bien-être du cheval au naturel. Un ensemble de conférences données par divers professionnels du cheval et ayant pour but de remettre ce dernier au cœur de nos préoccupations, pour ce qu’il est et ce dont il a besoin.

Journée des soins et du bien-être du cheval au naturel

Le milieu du cheval est loin d’être homogène. Il regroupe différents mondes et disciplines où les pratiques sont majoritairement orientées vers l’intérêt de l’humain. Or, un dernier mouvement émerge et prend de l’ampleur en France. La relation  Homme/cheval est alors vue sous un autre jour : en étant à l’écoute des besoins naturels de cet animal, un nouvel équilibre est possible. La santé et le bien-être inclus dans un milieu domestique deviennent alors une priorité. 

Plusieurs paramètres sont nécessaires pour atteindre cet objectif, dont l’habitat, l’alimentation et les soins. Pour aborder tous ces concepts, les auditeurs ont pu assister aux interventions de Marie-Laure Guénot, conseil en agroécologie équine et propriétaire des Écuries du Grand Vallat (Paddock paradise), Lisa Palot, praticienne et examinatrice en Shiatsu équin, Jean-Sébastien Marrocq, pareur pieds-nus, Linda Bennis et Sophie Parker, créatrices respectives Total Horse Feed et Natural Green Horse, pour une alimentation complémentée plus naturelle. Enfin, Alexa Le Tiec, de l’association Cheval bien-être, tenait un stand d’information sur la dentisterie équine.

Si les sujets étaient variés, tous ces intervenants se sont entendus sur un point, c’est que tous étaient complémentaires. On ne saurait envisager un cheval « heureux » seulement par l’un de ces paramètres. Chacun a donc pointé l’importance du foin à volonté (même si des compléments naturels pouvaient parfois être donnés), de la sollicitation des structures du pied (cheval laissé pieds nus) dans un environnement le plus naturel possible et en troupeau (mise en place de Paddock paradise pour favoriser les déplacements et stimuler les chevaux, même sur des surfaces restreintes). Ces éléments sont fondamentaux pour assurer la santé physique et morale des équidés.

La clé de la réussite reste l’écoute : l’écoute de chaque cheval dans son comportement, dans ses besoins naturels, dans ses limites, dans ses douleurs. Le Shiatsu, médecine reconnue officiellement au Japon, apporte dans cette optique une technique de soin plus douce pour l’organisme, personnalisée et pouvant être combinée aux autres méthodes de soins (ostéopathie, allopathie).


Dans les semaines à venir, nous reviendrons plus en détails sur chaque conférence, pour que tous les gardiens de chevaux qui nous lisent puissent s’ils le souhaitent apporter ce qui est considéré, à ce jour, comme les meilleurs procédés de gestion du cheval pour lui assurer bien-être et santé.