Rendez-vous chez le vétérinaire ? Voici le Top 11 des bonnes pratiques

Par Virginie Sowinski, le jeudi 03/12/2015 à 08h00

Votre animal est malade ou vous avez un doute ? Prenez rendez-vous chez votre vétérinaire. Voici les 11 conseils pour que votre consultation se déroule au mieux pour vous, pour le praticien et surtout pour votre animal.

Image title

1- Habituez votre animal à être transporté dans une caisse spécifique et à voyager en voiture.

2- Si le vétérinaire chez qui vous avez rendez-vous n’a pas le dossier médical de l’animal, apportez-lui les éléments, demandez au praticien précédent de transférer le dossier (mail, fax) ou notez vous-même sur papier les antécédents de votre petit compagnon avant de vous rendre à la clinique.

3- Votre animal ne doit pas être accompagné par un tiers qui ne connaîtrait pas ses antécédents de santé. Si vous ne pouvez être présent au rendez-vous, veillez à fournir tous les éléments nécessaires ou à être disponible par téléphone pour répondre à d’éventuelles questions.

4- Arrivez à l’heure au rendez-vous ou mieux, légèrement en avance.

5- Si vous avez des enfants en bas âge, ou qui tiennent difficilement en place, laissez-les de préférence à garder. Pour le bien de l’animal, le vétérinaire doit pouvoir se concentrer et la conversation entre vous et le praticien doit pouvoir se faire posément.

6- Éteignez votre téléphone ou mettez en silencieux.

7- Dressez la liste des traitements pris par votre animal, avec les noms des médicaments, les posologies, les durées de prise, etc.

8- Vous avez observé votre animal : faites part de vos doutes à votre vétérinaire. Vous connaissez votre petit compagnon mieux que personne. Si un comportement est inhabituel, si une situation vous alerte, si vous identifiez des symptômes (même s’ils vous semblent minimes), alors parlez-en à votre praticien.

9- N’hésitez pas à poser vos questions ! Si vous ne comprenez pas tout, reformulez les phrases et reposez les questions jusqu’à ce que tout soit clair pour vous. Comme tous les professionnels, les vétérinaires ont parfois un jargon qui échappe au grand public, vous ne serez pas ridicule si vous lui demandez de vulgariser.

10- Demandez à votre vétérinaire de vous conseiller sur les brochures ou les références d’ouvrages qui pourraient vous être utiles en fonction de votre situation.

11- Enfin, suivez bien les conseils et indications de votre vétérinaire. Rien n’est dit au hasard et tout est fait pour assurer au mieux le suivi et la santé de votre chien, votre chat ou votre NAC.


Retrouvez aussi les conseils pour faciliter les consultations vétérinaires pour votre chat.



Source : AVMA - American Veterinary Medical Association

Ces articles pourraient également vous intéresser