Conseils : quelle alimentation pour la santé de votre cochon d'Inde ?

Par Virginie Sowinski, le jeudi 12/11/2015 à 17h51

C’est l’animal gentil par excellence : le cochon d’Inde investit les maisons des familles où il est très apprécié comme petit animal de compagnie. Il est aussi victime de son succès. Face à l’engouement du public, les industriels ont développé de nombreuses gammes de graines et granulés dédiées à cette espèce. Des produits qui ne répondent pas toujours à ses besoins et qui peuvent être à l’origine de problèmes de santé.

Image title

Beaucoup de cochons d’Inde sont quasi exclusivement nourris avec des graines, qui  pourtant ne devraient pas excéder 10 % de leur ration journalière. Le reste de l’apport devrait principalement être composé d’herbe, de foin grossièrement coupé et de légumes frais.

La vitamine C n’est pas synthétisée chez le cochon d’Inde, et même si une alimentation idéale et variée pouvait répondre à ses besoins, il est conseillé de fournir à l’animal un complément à hauteur de 10 mg par kilo et par jour.


Mauvaise alimentation et problèmes dentaires

Le foin nourrit peu, mais permet une bonne usure des dents, alors que les graines du commerce sont elles très calorifiques et usent peu les dents. Un cochon d’Inde dont l’alimentation est déséquilibrée peut donc développer des anomalies de dentition s’il est nourri en majorité avec des granulés. 

Celles de devant s’allongent alors que celles qui servent à mâcher sont déplacées. La pression est augmentée au niveau des dents de joue et leur pousse peut être arrêtée voire même inversée : les racines peuvent alors percer l’os alvéolaire. On observe un écoulement des yeux et du nez du cochon d’Inde et dans les cas les plus critiques, l’œil peut être sorti de son orbite. Des signes qui, lorsqu’ils sont observés, sont irréversibles.


Par ailleurs, les dents de joue mandibulaires ont tendance à pousser vers la langue. Dans certains cas, le manque d’usure est tel que les dents se rejoignent et forment un pont au-dessus de celle-ci. Au-delà de l’inconfort, cela peut-être très douloureux pour le cochon d’Inde : il bave et n’est plus capable de manger.


Trop souvent négligée faute d’informations, une bonne alimentation est indispensable à la santé du cochon d’Inde. Les dents poussant en permanence, un apport suffisant en foin de qualité est le seul à pouvoir garantir une usure optimale. Nous vous conseillons également de consulter votre vétérinaire au moins une fois par an, pour vérifier l’état des dents. Une précaution qui évite de prendre des risques pour l’animal.




Source : La Semaine Vétérinaire

Ces articles pourraient également vous intéresser