Votre chien est craintif ? Voici comment l’aider à vaincre ses peurs

Par Virginie Sowinski, le mercredi 04/11/2015 à 08h00

La peur est le trouble comportemental le plus fréquent chez le chien, notamment chez les individus élevés en chenil et ceux n’ayant pas été suffisamment socialisés. Si la peur peut se traduire par un évitement chez le jeune chien, elle peut évoluer vers une éventuelle agressivité (défensive). Il est donc important d’aider le chien à vaincre sa peur dès que possible, pour le bien-être de l’animal et la sécurité de l’entourage.

Image title

Lorsqu’un chien est craintif, il est important d’identifier les éléments déclencheurs de la peur avant d’entamer une désensibilisation. Tout est alors dans l’équilibre et l’écoute de son animal : il convient de soumettre le chien à ce qui lui fait peur, mais à une intensité qui permet de maintenir le contrôle.

Voici donc les règles à suivre pour bien mener une désensibilisation :

  • - Confrontez le chien à ce qui lui fait peur tout en gardant le contrôle. Pour cela, il faut que l’animal ait un contact visuel ou auditif avec la source de son angoisse, mais qu’il ne se sente pas menacé. Il peut s’agir de la lui montrer de loin, ou de la lui suggérer en en masquant une partie.
  • - Ne dépassez jamais le seuil de panique. Demeurez à l’écoute de votre chien et s’il peut être inquiet, l’angoisse ne doit pas monter. Si c’est le cas, retirez le stimulus ou permettez à votre chien de l’éviter.
  • - Associez l’objet de la peur à quelque chose d’agréable, que le chien aime particulièrement. Lors de la confrontation, et toujours sans attendre la peur panique, invitez votre chien au jeu qu’il préfère ou proposez-lui des friandises. Le but est d’associer une situation positive à ce qui, à la base, ne l’est pas.
  • - Multipliez les situations : confrontez le chien à sa peur en différents lieux, notamment pour les débuts dans des endroits où le chien est détendu, confiant.


Pour les animaux ayant peur d’un bruit comme l’orage ou un feu d’artifice, il est conseillé de préparer une cachette où il se sente sécurisé : un coin confortable dans la pénombre, avec ses jouets, des tissus avec l’odeur de son maître, de l’eau et de la nourriture.


Sachez enfin qu’à l’inverse de ce que l’on peut croire, il n’est pas recommandé de calmer le chien lorsqu’il a peur. Cela renforce le comportement craintif »

Des phéromones existent aussi pour aider à apaiser le chien. Si votre petit compagnon est craintif, ne le laissez pas dans cette situation qui n’est pas agréable pour lui et qui présente un risque pour les autres. Mettez en pratique ces quelques conseils et parlez-en à votre vétérinaire.



Source : Nos sources

Ces articles pourraient également vous intéresser