Des régimes sans céréales à l’origine de maladies cardiaques chez le chien ?

Par Virginie Sowinski, le jeudi 04/07/2019 à 13h49

La FDA américaine (Food and Drug Administration) a publié la mise à jour de son rapport d’enquête au sujet du lien éventuel entre certains régimes alimentaires sans céréales et la cardiomyopathie dilatée chez le chien. À ce jour, 524 dossiers ont été reçus, mais un plus grand nombre d’animaux seraient concernés.

Des aliments sans céréales mauvais pour la santé des chiens ?

Aux États-Unis, des cas de cardiomyopathie dilatée chez des chiens nourris à base d’aliments contenant des pois, lentilles, légumineuses et pommes de terre ont alerté la Food and Drug Administration et l’ont poussée à mener une enquête.

La dernière mise à jour fait l’état de 524 dossiers, certains contenant les cas de plusieurs animaux touchés pour un même foyer.

Alors que certaines races comme le cocker spaniel et les chiens de grande taille ont des prédispositions génétiques à développer cette maladie cardiaque, l’enquête a révélé que des chiens n’ayant aucun terrain génétique favorable étaient également atteints. Des cas isolés de chats (au nombre de 9) ont aussi été cités.

Si une analyse des dossiers de la présente enquête a permis de constater que 90 % des aliments donnés aux chiens ayant contracté une cardiomyopathie dilatée étaient sans céréales, et que 93 % contenaient des lentilles ou des pois, la nature exacte du lien entre certains régimes alimentaires et la cardiomyopathie dilatée chez chien n’est pas encore connue.

Par mesure de précaution, il est donc conseillé, pour les personnes nourrissant leurs chiens et chats avec des aliments sans céréales (mais avec des pois, lentilles et en moindre mesure de la pomme de terre) de faire le point sur la santé de l’animal avec leur vétérinaire et d’assurer un suivi spécifique régulier si le régime alimentaire précité était maintenu.

 

Source : U.S Food and Drug Administration 

Ces articles pourraient également vous intéresser