Alimentation sans céréales : quel est l’impact du gluten sur la santé du chien ?

Par Virginie Sowinski, le dimanche 31/03/2019 à 21h56

Certains propriétaires de chiens ou de chats s’inquiètent de la présence de céréales dans les croquettes de leurs animaux, pouvant provoquer une réaction de type allergique au gluten. Quels sont les risques ? Focus sur les conséquences des céréales dans l’alimentation des chiens et chats.

Image title

Chez l’humain, la maladie coeliaque est souvent appelée « intolérance au gluten », bien que le terme soit peu approprié puisqu’elle serait plutôt considérée comme une maladie auto-immune. Dans un premier temps, cette atteinte provoque une inflammation gastrointestinale, avec des manifestations comme des diarrhées, vomissements ou flatulences, voire une anémie. Les patients souffrant  de cette entéropathie au gluten peuvent développer des troubles neurologiques, avec neuropathies chez plus de 50 % d’entre eux. Des manifestations dermatologiques ont également été liés à cette « intolérance au gluten ».

Pour ces personnes, l’éviction du gluten est nécessaire, même s’il faut rester vigilant quant aux apports nutritionnels, car une carence en vitamine D, cobalamine, folate, fer, zinc, magnésium et calcium est possible. (1)

Chez l’animal cependant, les cas rapportés sont rares, même si la prévalence exacte de la maladie est inconnue. Néanmoins, les réactions ne seraient pas liées à une réponse immunitaire systémique comme chez l’Homme, notamment car les niveaux d’anticorps évalués seraient plus bas. Récemment, un border terrier a été présenté avec des troubles neurologiques, gastro-intestinaux et dermatologiques et l’entéropathie au gluten a été suspectée. Même si l’étude de ce cas présente des biais, une alimentation sans gluten a permis le bon rétablissement du chien (2)

Les réactions au gluten existent donc bien, mais si l’attention générale est focalisée sur ces protéines, ce n’est pourtant pas l’ingrédient le plus allergisant que l’on retrouve dans l’alimentation des animaux. En 2013, une étude a ainsi mis en lumière que sur 330 chiens de races différentes, les aliments les plus couramment impliqués dans des réactions allergiques étaient, dans l’ordre : le bœuf, les produits laitiers et le poulet. Le blé ne vient qu’en quatrième position.

Chez le chat, enfin, 5.36% (3 chats sur 56 animaux de l’étude) feraient des réactions allergiques au blé (3), alors que les réactions allergiques les plus fréquentes seraient dues au boeuf, produits laitiers, poisson et au poulet.


Les intolérances au gluten chez le chien et le chat existent. Cependant, elles sont rares et si elles ne sont pas avérées, le fait de fournir à l’animal des croquettes sans céréales relève du choix personnel du propriétaire plus que d'un argument santé. 


Sources et références :

(1) Davies, M. (2016). Gluten exposure and multisystem disease in dogs. Veterinary Record, 179(22), 570–571. doi:10.1136/vr.i6384

(2) Lowrie M, Garden OA, Hadjivassiliou M, et al. The Clinical and Serological Effect of a Gluten-Free Diet in Border Terriers with Epileptoid Cramping Syndrome. J Vet Intern Med. 2015;29(6):1564–1568. doi:10.1111/jvim.13643

(3) Marjorie L. Chandler, Gregg Takashima,Nutritional Concepts for the Veterinary Practitioner,Veterinary Clinics of North America: Small Animal Practice,Volume 44, Issue 4,2014,Pages 645-666,doi.org/10.1016/j.cvsm.2014.03.009

Ces articles pourraient également vous intéresser