Voici les bons gestes si vous trouvez un oiseau blessé

Par Virginie Sowinski, le dimanche 24/02/2019 à 18h05

Chouette, hibou, buse, etc. Comment soigner un oiseau blessé trouvé dans la nature ? La question ne se pose pas, car les particuliers n’ont pas le droit de soigner eux-mêmes un animal sauvage. Par contre, il y a de bons gestes à apprendre pour leur porter secours en première urgence, avant de les amener à des personnes compétentes pour les soins.

oiseau blesséIl faut prendre des précautions avant de prendre en charge un oiseau blessé. © LPO PACA

L’oiseau est-il vraiment en détresse ?

Certains animaux sont mis en danger par des personnes de bonne volonté. Les oisillons des chouettes par exemple, sont souvent ramassés au sol. Ils ne sont pourtant pas en danger, car même tombés du nid, les parents continuent de s’en occuper.

Il est donc important, lorsque l’on trouve un oiseau au sol, de s’assurer qu’il est blessé. S’il ne l’est pas, il convient de vérifier son état réel de détresse, en fonction de la biologie de son espèce. Cependant, si vous estimez que l’animal est dans une situation dangereuse, vous pouvez intervenir, comme un oisillon chouette en bord de route, qui pourrait être victime d’un accident. Le déplacer vers un lieu plus sûr à proximité est alors la meilleure chose à faire.

 

Que faire si on trouve un oiseau blessé ?

Si l’oiseau trouvé est effectivement blessé, prévenez les pompiers ou prenez-le en charge si vous pouvez réunir les conditions suivantes :

  • - Préparez un carton un peu plus grand que la taille de l’oiseau et percez des trous sur le dessus. Mettez du papier journal dans le fond.
  • - Portez des manches longues, des gants épais (cuir) et munissez-vous d’un grand tissu.
  • - Approchez de l’oiseau blessé et couvrez-le, tête comprise avec le tissu. N’y voyant pas, il se débat moins et limite les risques d’aggraver ses blessures.
  • - Rabattez ses ailes pliées sur son corps et saisissez-le par les côtés, pattes vers l’extérieur, en le maintenant loin de votre visage.
  • - Posez-le délicatement dans le carton et retirez doucement le tissu.

Fermez ensuite le carton et laissez l’animal : il ne doit pas devenir un objet d’attraction et doit être maintenu le plus possible dans le calme pour diminuer son stress (ne lui parlez pas, ne criez pas, limitez les mouvements autour de lui.


Les erreurs à ne pas commettre avec un oiseau blessé

  • - Ne lui mettez pas à boire dans le carton, s’il se mouille, il risque l’hypothermie.
  • - Ne lui donnez pas à manger. S’il est affaibli, il peut ne pas avoir la force de le digérer, ce qui serait mortel pour lui.
  • - Ne le mettez pas dans une cage, il pourrait paniquer et se blesser les ailes et les pattes.
  • - Ne lui scotchez ni les ailes, ni le bec.
  • - Ne laissez pas de tissu dans son carton.


Le soin des animaux sauvages (et a fortiori des oiseaux, aux exigences si particulières) doit être confié à des professionnels. Seuls un vétérinaire ou un centre de soins peuvent soigner un oiseau blessé.

Dès que votre petit protégé est mis à l’abri, contactez le centre de sauvegarde le plus proche ou allez chez un vétérinaire qui a le devoir de prendre en charge l’animal ou de référer si les soins dépassent les compétences de sa pratique.

En région Provence-Alpes-Côte d’Azur, le centre de sauvegarde a fermé ses portes. Vous pouvez donc, soit vous rendre chez un vétérinaire, soit contacter les organismes publics en charge de la faune sauvage (liste ici).


Source : LPO PACA

Ces articles pourraient également vous intéresser