Votre selle glisse ? Décelez une boiterie des postérieurs chez le cheval

Par Virginie Sowinski, le mardi 28/07/2015 à 08h00

Et si le glissement de la selle était révélateur d’un mal de dos ou d’une boiterie des postérieurs ? C’est ce que semble démontrer une étude publiée en 2013 dans l’Equine Veterinary Journal*. Un indicateur qui peut aider les cavaliers à déceler un éventuel problème de santé chez leur animal.

Selle qui glisse synonyme de boiterie. © Domaine public


Le glissement de la selle peut avoir plusieurs causes : un défaut de la selle, une mauvaise position du cavalier, une boiterie ou une asymétrie du dos. Les deux dernières sont par ailleurs liées, une boiterie des postérieurs (ou une douleur au dos) jouant sur la symétrie et l’amplitude des mouvements dorsaux. Des chercheurs ont alors voulu savoir quelle était la part des glissements de selle due à une boiterie ou une douleur.


En administrant un analgésique aux chevaux dont la selle glissait, les scientifiques ont alors fait une découverte surprenante : pour 52 % d’entre eux, la prise de l’antidouleur a un impact sur le glissement de selle, qui disparaît totalement dans 97 % des cas. Des chiffres qui laissent entendre que dans un peu plus de la moitié des situations rencontrées, les glissements de selle sont dus à une boiterie ou une douleur dorsale. Il semblerait également que le glissement se produise du côté où le cheval boite.


Un constat qui doit conduire les cavaliers à s’interroger s’ils se rendent compte que leur selle change de position lorsqu’ils montent et à consulter un ostéopathe ou un vétérinaire.





* L. Greve et S.J. Dyson : « An investigation of the relationship between hindlimb lameness and saddle slip », Equine Vet. J. 2013, 45 : 570-577

Ces articles pourraient également vous intéresser