Plantes toxiques Partie 1/3 : Quels sont les arbres toxiques pour le cheval ?

Par Virginie Sowinski, le mardi 07/07/2015 à 08h00

Votre cheval est au pré, entouré d'herbe, d'arbres et d'autres plantes. Savez-vous quels arbres sont toxiques pour lui ? Soigner son animal vous dresse ici la liste des arbres nocifs pour votre cheval. 

L'if

Image title 

L'if est un conifère dont la consommation est toxique pour le cheval. Elle entraîne des troubles cardiaques pouvant être rapidement mortels.


Le chêne

Image title

Les feuilles, l'écorce, les glands sont toxiques. Si le cheval n'en mange mange pas habituellement, il peut s'en prendre à l'écorce en automne. Cela provoque diarrhées et coliques. 


Le robinier

Image title

Comme pour le chêne, l'intoxication au robinier a lieu lorsque le cheval ronge l'écorce de l'arbre. Le cheval bave et a des coliques et diarrhées. Les symptômes peuvent aussi être nerveux. 


La cytise

Image title

Ce sont surtout les graines qui sont toxiques, à hauteur de 200 gr ingérés. Le cheval souffre alors d'ataxie (les mouvements sont incontrôlés, désordonnés), convulse et a des coliques.


Le laurier cerise

Image title

Quand le cheval n'a pas assez à manger, il arrive qu'il se rabatte sur les haies. Dans le cas du laurier cerise, cela provoque des difficultés respiratoires avec asphyxie et convulsions. Les muqueuses deviennent rouge.



En cas de suspicion d'intoxication, contactez immédiatement votre vétérinaire.

Il existe d'autres arbres toxiques, néanmoins ceux présentés ici sont les plus fréquemment rencontrés dans les cas d'intoxication. Il n'est pas obligatoire de supprimer ces arbres du pré de votre cheval. Veillez bien à ce qu'il soit nourri en quantité suffisante et avec un foin qui n'aura pas été contaminé (par des chutes de taille de haie par exemple) : un cheval qui a le choix ne se tournera pas vers des essences d'arbres ou de plantes toxiques.



Sources

Ces articles pourraient également vous intéresser