Non, la carotte n’est pas un aliment adapté pour le lapin !

Par Virginie Sowinski, le dimanche 24/09/2017 à 08h00

Carotte à la main, Bugs Bunny fait du mal à bien des lapins. Cette image véhicule en effet à grande échelle l’idée selon laquelle les lagomorphes se nourrissent de cette racine orange. Alors, « quoi de neuf, Docteur » ? Vétérinaire NAC au Luc en Provence (83), le Dr Tony Piacenza tire à boulets rouges sur cette légende, pour une meilleure compréhension des besoins alimentaires des lapins.

La carotte n'est pas un aliment adapté pour le lapin.


Il faut en finir avec le mythe de Bugs Bunny. Le lapin mange de l’herbe, des feuillages, du foin, mais pas de racines. », nous alerte le Dr Tony Piacenza

Cela va sûrement vous surprendre, mais la carotte n’est pas un aliment adapté à la santé des lapins. Cet animal herbivore a besoin de fibres pour assurer le bon fonctionnement de son transit et équilibrer sa flore intestinale. Or, les carottes sont des racines riches en glucides et pauvres en fibres.

Cette alimentation favoriserait l’obésité et pourrait entraîner des diarrhées, un ralentissement du transit intestinal voire son arrêt total. Une situation toujours à haut risque puisque l’issue peut être fatale pour l’animal qui souffre, ne mange plus, demeure en boule, abattu.

Dans tous les cas précités, il s’agit d’une urgence et il convient de consulter un vétérinaire sans tarder. Si dans un délai de 12 heures le lapin n’a pas émis de crottes, son état devient même critique.


Quelle alimentation pour le lapin ?

Le foin est l’aliment indispensable au lapin. Riche en fibres, il assure la régulation du transit intestinal. Il est conseillé de le fournir à volonté et de le renouveler chaque jour, afin qu’il reste appétent. Les lapins vivant en extérieur et ayant accès à une pelouse peuvent également retrouver dans cet aliment frais et naturel les bienfaits du foin.

Le foin de qualité est la base de l’alimentation du lapin. Il y en a deux que l’on peut recommander : le foin de fléole des prés (aussi appelé Thimothy hay) qui a un très bon rapport nutritif, et le foin de Crau. On préfèrera cependant le premier au second pour les lapins sujets aux calculs urinaires, du fait de sa teneur en calcium », détaille le Dr Tony Piacenza.


Les mélanges de graines sont à éviter absolument, car ils contiennent peu ou pas de fibres, sont trop riches en sucres et ne permettent pas une bonne usure des dents (à l’origine d’abcès et malocclusions dentaires).

Seuls certains extrudés peuvent être donnés aux lagomorphes, dans la limite de 30 g/kg de lapin et par jour.

Le régime alimentaire du lapin peut être complété par des légumes, de l’ordre de 80 g/kg de lapin et par jour. Les feuillages sont à préférer, comme la mâche, la batavia, les fanes (de radis, de carotte), le céleri, le fenouil. Certains sont à donner en petite quantité, comme la laitue qui a un mauvais rapport phosphocalcique, les épinards, la frisée, les endives, riches en calcium ou encore les feuilles de choux, qui peuvent causer des ballonnements et douleurs abdominales.

Les légumes riches en eau comme les courgettes ne présentent pas un grand intérêt nutritif et peuvent causer des diarrhées.


Et la carotte dans tout ça ? Elle n’est pas totalement interdite au lapin, mais comme les fruits, elle doit être considérée comme une friandise et ne doit être donnée qu’en petites quantités, une à deux fois par semaine.


Image title

Ces articles pourraient également vous intéresser