Diabète sucré : votre chat est-il un patient à risques ?

Par Virginie Sowinski, le lundi 02/11/2015 à 08h00

Des chercheurs suédois ont étudié plus de 500.000 dossiers d’assurance de chats pour étudier ceux de félins atteints de diabète sucré : une étude qui permet de créer une proportion de population à risque et d’isoler des profils de chats plus souvent touchés par la maladie.

Le chat Bleu russe est une race prédisposée au diabète

Le diabète sucré est une maladie endocrinienne courante chez le chien et le chat et, comme chez l’humain, cette affection serait favorisée par l’obésité et certains modes de vie (sédentarisation et manque d’exercice notamment). Des chercheurs suédois ont ainsi étudié les dossiers de santé de plus de 500.000 chats assurés, entre 2009 et 2013, pour déterminer les profils de chats les plus sujets à cette maladie (sexe, âge, race).

Il est apparu que l’âge à risques serait de 5,5 ans bien que le diagnostic de la maladie soit posé bien plus tard, entre 10 et 11 ans. Le risque augmente avec l’âge (jusqu’à 13 ans). Les mâles seraient deux fois plus concernés par le diabète sucré que les femelles.

Concernant la sensibilité génétique, le Burmese est sans nul doute le chat ayant le plus de prédispositions au diabète, avec une incidence cinq fois plus élevée que pour les autres races. Étonnamment, alors qu’une différence est observée entre les sexes sur l’ensemble de l’échantillon, on ne retrouve pas de différences entre les mâles et les femelles au sein de cette race spécifique. 

L’Abyssin, le European Shorthair, le Bleu russe et le Chat des forêts norvégiennes (Norvégien) sont également des types de chats à risques.



Source : Öhlund M, Fall T, Ström Holst B, Hansson-Hamlin H, Bonnett B, Egenvall A, Incidence of Diabetes Mellitus in Insured Swedish Cats in Relation to Age, Breed and Sex, J Vet Intern Med. 2015 Sep;29(5):1342-7. doi: 10.1111/jvim.13584. Epub 2015 Jul 14.

Ces articles pourraient également vous intéresser