Comportement : pourquoi les chevaux se roulent-ils après la douche ?

Par Virginie Sowinski, le dimanche 15/11/2015 à 08h00

C’est le désespoir des propriétaires : une fois propre et douché, le premier réflexe du cheval est d’aller se rouler, de préférence dans la poussière. Pourquoi fait-il cela ? Chercheurs et comportementalistes ont leurs théories.

Pourquoi le cheval se roule

Se rouler est un comportement observé de tout temps chez le cheval et il pourrait avoir un intérêt multiple dans la communication et la santé des équidés.

Se rouler dans la poussière après la douche permettrait au cheval de repousser les insectes et de se créer une fine couche protectrice contre le soleil. Par ailleurs, le poil sec régule la température du corps et en se roulant après avoir été mouillé, l’animal accélère son séchage et aide son poil à retrouver le plus rapidement possible ses propriétés protectrices.


Comportement social

Se rouler pourrait aussi être un comportement social : lorsqu’un individu se roule dans un pré, les autres ont tendance à suivre son exemple. Cela pourrait asseoir la hiérarchie dans le groupe, chacun se roulant en fonction de son rang dans le troupeau.

Une comportementaliste, Sue Mc Donnell, a également observé les roulades chez les étalons à proximité de juments en chaleur.


Enfin, les propriétaires peuvent aussi voir leurs chevaux se rouler lorsqu’ils sont pris de douleurs, notamment lors de coliques. Cependant, ces roulades sont aussi souvent associées à un état dépressif et un cheval qui gratte le sol. De plus, un cheval sain qui se roule s’ébroue pour se débarrasser de la poussière, ce que ne fait pas un cheval qui a mal.


Source : The Horse, guide to equine health care

Ces articles pourraient également vous intéresser